DE SESMAISONS Jean

Né le           01/06/1924    à    Touvois (44) Pseudonyme : Bottin Profession : St Cyrien, militaire Situation familiale : Célibataire Domicile : Réseau maquis :  Arrêté le : 8 février 1944,  Prisons :  Fresnes Cellule 253; Il est dans le convoi parti de  Compiègne  le 12 mai 1944    pour Buchenwald où il a le matricule 49415   parcours : Témoignage : média : honneurs : Sources : Journal Officiel : parcours : après un bref  passage à Dora  Jean de Sesmaisons est dans un transport pour Harzungen Témoignage : Texte de François de Sesmaison, Frére de Jean ( 2010) ( tous droits réservés)   Jean de SESMAISONS (1924-1948), « Il n’y a d’aristocratie que du sacrifice. » (Albert Camus) Jean de Sesmaisons naît le 1er juin 1924 en Vendée militaire à Touvois (Loire Atlantique sud) dans une famille aristocratique du pays nantais, dont chaque génération bretonne, puis française compte des militaires depuis le XIIe siècle. Son grand-père, sorti de Saint-Cyr, est le fils d’un général de corps d’armée, dont … lire plus

BARTHE René

Né le          20/10/1910  à          Neuilly-sur- Seine(75) Pseudonyme :  » Le Négus  » et  « Trompe la mort«  Profession : Situation familiale : Domicile : Réseau maquis : Prisonnier de Guerre  du 9292 R.I.  transformé en travailleur libre accusé par la Gestapo d’être membre d un réseau FFI 168  Arrêté le : Entre le 15 novembre 1944 et la fin du mois de janvier 1945  Prisons : STALAG VIII A – kommando 310 transformé en travailleur libre à l’usine Zellewolle (matricule 32979). Cette usine était  spécialisée dans la production de fil synthétique à base de viscose obtenue à partir de la cellulose du bois. Prison de  HIRSCHBERG,  dans le massif du Riesengebirge.       parcours : Témoignage : média : honneurs : Sources : Journal Officiel : parcours : Gross Rosen Dora Harzungen   Témoignage :   La prison d’Hirschberg , une petite centaine de Français sont arrêtés par la Gestapo à Hirschberg. Cette vague de répression  a pour objectif le démantèlement d’un groupe de résistance,  qui s’est … lire plus

Dictionnaire biographique des déportés de France à Dora et dans ses Kommandos

la Coupole dispose  de son propre centre de ressources et de documentaon. Le lieu a été pensé à l’image d’un centre d’archives pourvu des instruments de recherche et de consultation les plus modernes. Une salle de lecture comptant 18 places accueille les parparticuliers, les universitaires ou les scolaires. En plus d’une bibliothèque parparticulièrement riche consacrée aux deux guerres mondiales, à la science et à la conquête spatiale, le centre propose un grand nombre de possibilités pour les enseignants. Il permet de préparer, dans les meilleures conditions, des thématiques développées en classe ou dans le cadre du Concours Nationnal de la Résistance et de la Déportaon. Les archives de l’amicale Dora Ellrich y ont été déposé. Laurent Thierry , le nouvel historien de la Coupole a travaillé avec André Sellier pour le livre mémorial et sur les déportés du Nord Pas de Calais. Les archives que nous avons déposées ont été … lire plus

JAZBINSEK Joseph

Né le  14/01/1920 à Trbolje (Slovénie) Pseudonyme :  Profession :  Situation familiale :   Domicile :  Réseau maquis :    Arrêté le :   12 mars 1943 Prisons :       parcours : Témoignage : média : honneurs : Sources : Journal Officiel : parcours : Jazbinsek Joseph  est dans le convoi parti de Compiègne  le 25 juin  pour Buchenwald où il a le matricule 14592 Jazbinsek Joseph est envoyé à Peenemünde, Le 18 août 1943, la R.A.F. bombarde l’usine- camp Le 13 octobre 1943 Jazbinsek Joseph retourne à Buchenwald où il est ré-immatriculé 22.791 Devant l’avance des armées alliées, Le 5 avril 1945, Jazbinsek Joseph est évacué dans le  convoi qui arrive le 14 à Ravensbrück. Devant l’arrivée imminente des troupes russes Jazbinsek Joseph est de nouveau évacué à pied. Il est libéré le 30/04/1945 à Parchim   Témoignage : Jazbinsek Joseph témoigne de son parcours dans le web-documentaire : Matricule média :         honneurs : croix de guerre médaille militaire chevalier de la légion d’honneur. Sources : Archives de … lire plus

LAURENT Eugène

Né le           18/11/1921 à St-Prix (03) Pseudonyme :  Profession : Ouvrier boulanger Situation familiale :  célibataire Domicile : les Etourneaux à Saint-Gérand-le-Puy Réseau maquis : Mouvements Unis de Résistance (MUR) depuis janvier 1943  Le 8 mars 1943 convoqué  pour le STO, LAURENT Eugène refuse de signer. En tant qu’ouvrier boulanger travaillant de nuit LAURENT Eugène refuse également d’aller creuser des tranchées antichars au terrain d’aviation de Périgny. Arrêté le :  le 10 mars 1943 à Lapalisse Prisons :  la Mal-Coiffée, prison militaire allemande à Moulins (03). LAURENT Eugène est transféré le 27 mai à Compiègne LAURENT Eugène est dans le convoi parti de Compiègne  le 25 juin  pour Buchenwald où il a le matricule 14537   parcours : Témoignage : média : honneurs : Sources : Journal Officiel : parcours : LAURENT Eugène est envoyé à Peenemünde, où il a  le matricule N° 4789 Le 18 août 1943, la R.A.F. bombarde l’usine- camp Le 13 octobre 1943 LAURENT Eugène retourne à Buchenwald où il … lire plus

« matricule » – un web documentaire

  Fabrice Jazbinsek, journaliste web au Républicain Lorrain, est le petit fils de Joseph Jazbinsek, il a réalisé un web-documentaire sur la déportation lors de la Seconde Guerre mondiale de son grand père et de son ami Eugène Laurent. Tous les deux ont connu les camp de Peenemünde et Dora.   S’appuyant sur plusieurs témoignages, le projet revient sur l’histoire de ces deux rescapés et aborde la question de la transmission de la mémoire.  Fabrice Jazbinsek : « Tous deux, en particulier Joseph, ont encore en mémoire, soixante-dix ans après, des petits détails comme le muguet dans la forêt de Compiègne, qu’il a aperçu avant d’arriver à Royallieu, le premier camp dans lequel il a été déporté. « Ce sont des images mentales. Quand tu n’as plus rien, que tu es enfermé dans le noir, il ne te reste que ces images. » Ils se souviennent aussi des nombreux matricules, de quatre … lire plus

REYX Michel

Né le       le 14 Février 1917 à Saint-Vérain-en-Puisaye, Nièvre             Pseudonyme : Imperator Profession : Officier, St Cyr 1936-38 Situation familiale : Marié – 4 enfants Domicile : Réseau maquis : ORA, Samson, S.R. Air, Groupe Jade, Agent P2  Arrêté le : 11 Août 1944 à Paris  Prisons : Fresnes Il est dans le convoi parti de  Pantin le 15 août 1944   pour Buchenwald où il a le matricule 77 712   parcours : Témoignage : média : honneurs : Sources : Journal Officiel : parcours : le 3 Septembre 1944 il est  transféré  à DORA le 6  septembre il est transféré au camp  d’ELLRICH-JULIUSHÜTTE le 12 Février 1945 il est dispensé de travail et sans vêtement (« ohne Kleidung ») le 3 Mars 1945 Michel Reyx est évacué d’ELLRICH dans le Transport de 1602 malades arrivés le même jour à la Boelcke-Kaserne de Nordhausen On perd sa trace ; il aurait embarqué (?) le 6 Mars dans le Transport de 2252 détenus, de la Boelcke-Kaserne à Bergen-Belsen Il … lire plus

les accusés du procès de Dora

Le plus important procès contre les criminels du camp de concentration de Mittelbau-Dora se déroula en 1947 à Dachau. Au cours de la procédure de justice militaire américaine, comparurent devant le tribunal 18 membres de la SS et des kapos, ainsi que l’ancien directeur général de l’usine de Mittelwerk. Après la lecture de l’acte d’accusation, les accusés plaident tous les «non coupable» Le procès s’achèvera  sur : 1 peine de mort 15 condamnations 4 acquittements LES ACCUSES ANDREE Kurt SS Hauptscharfuehrer né le 21 janvier 1900. Chargé de la poste à Dora. accusé du vol des colis de la croix rouge destiné aux prisonniers. VERDICT : 20 ans d’emprisonnement 1933 Sachsenburg/1937 – 1938 Buchenwald/ 1939 Lichtenberg/Flossenbürg October 1943 – Early April 1945 Mittlebau-Dora/ Arrived Bergen-Belsen vers le 05 April 1945   BRAUNY Erhard né le 17 octobre 1913 Lagerfuehrer du kommando de Rottleberode accusé d’avoir fait le transport de Rottleberode à Gardelegen VERDICT : emprisonnement à … lire plus

A consulter sur place

  A consulter sur place Les livres ci dessous peuvent être consulter sur place dans les bureaux de la Fondation pour la Mémoire de la déportation. Toutes demandes de consultation ne pourra se faire que sur rendez vous préalable. contacts    AUTEUR TITRE SELLIER HISTOIRE DU CAMP DE DORA  anglais : A History of the Dora Camp allemand : Zwangsarbeit im Raketentunnel J.MICHEL DE L’ENFER AUX ETOILES Y. LE MANER IMAGES DE DORA M. DUTILLIEUX LE CAMP DES ARMES SECRETES L. HUNT L’AFFAIRE PAPERCLIP J.MIALET LE DEPORTE L. BRONCHART OUVRIER ET SOLDAT A. POINTOIZEAU DORA-LA-MORT L. DELARBRE DESSEIN H. CLOGENSON + Mémorial des français non juifs P. LE GOUPIL DEPORTES A AUSCHWITZ M. DE LA PINTIERE REPRODUCTION DE 35 LAVIS DORA LA MANGEUSE D’HOMMES COMPTE RENDU COLLOQUE DORA LIVRE D’ANDRE SELLIER DOSSIER DORA, ELLRICH-HARZUNGEN-K° LIVRET DORA, LE CIMETIERE DES FR. UN CRIMINEL DE GUERRE HEROS DE L’ESPACE BEON YVES RETOUR A LA … lire plus

de l enfer à la lune

Avec « De l’enfer à la lune », créé à la Rochelle par Patrick Collet du théâtre de l’Utopie, l’auteur Jean-Pierre Thiercelin tente une approche, accessible aux jeunes générations, de l’univers concentrationnaire       « Une pièce de théâtre sur le camp de Dora ? Tabou !          Aucun autre lieu, aucun autre espace, aucun autre temps ne peut rendre compte de cette tragédie si spécifique et si absolue sans risquer le détournement et l’édulcoration même involontaires. Si précieux sont les survivants et leurs paroles, quelle que soit l’exactitude de leurs souvenirs : ne pas toucher. Il aura déjà été si difficile de recueillir des paroles… L’horreur est si forte qu’elle en devient presque sacrée. Il est difficile d’en sortir. Et pourtant. Pourtant, pour que vivent ces paroles et les âmes au-delà de la mort, il faut les évoquer. Le temps est venu d’être « témoin des témoins », comme disent Primo Levi, D. Brodsky et … lire plus