André René

Né le 04/01/1910  à Paris 20éme (75) Pseudonyme :  Poussin Profession : employé d’assurance  Situation familiale : Marié – deux enfants Domicile : blvd Carnot au Mans Réseau maquis :CND Castille –  Il entre dans ce réseau en janvier 1943, Quartier maître de marine il est le radio du réseau grade P2. Arrêté le : 7 novembre 1943 au Mans Prisons – camp d’internement:  Fresnes jusqu’au 21 janvier 1944  Il est dans le convoi parti de Compiègne le 22 janvier 1944 pour Buchenwald où il a le matricule 43271 parcours Témoignage média honneurs Sources Journal Officiel parcours André René est transféré à Laura en mars 1944 où il travaille jusqu’en mai 44. Il est envoyé ensuite à Ellrich en mai 44. Il va être affecté à divers block le 2 le 4 enfin le 7. I sera affecté a deux kommandos différents d’abord le kommando  4 puis le kommando 29 Devant l’avance des alliés, André René est évacué  le … lire plus

Bollaert Emile

Emile Bollaert est Président d’honneur de l’Amicale Dora Ellrich Né le  13/11/1890   à Dunkerque (59) Pseudonyme :   Profession :  Situation familiale : Domicile : Réseau maquis : Arrêté le :  Prisons – camp d’internement:  Il est dans le convoi parti de Pantin le 15 août 1944 pour Buchenwald où il a le matricule 77 127 parcours Témoignage média honneurs Sources parcours il est transféré à Dora Il est évacué à Bergen-Belsen où il est libéré le 15 avril 1945 Il est élu sénateur le 8 décembre 1946 Emile Bollaert est décédé le 18 mai 1978 à Paris. Il a été inhumé au cimetière du Montparnasse à Paris. Emile Bollaert a eu quatres enfants.   Témoignage Allocution du Révérend père Michel Riquet  lors de l’inauguration du monument du sculpteur Raymond Corbin à la mémoire d’Emile Bollaert érigé à Lyon dans le parc de Parilly le 19 mai 1983. «  Dans le même temps où nous allons célèbrer le … lire plus

Ellrich 1944-1945

 L’historien Jens-Christian Wagner  a écrit un ouvrage sur la chronologie de la nébuleuse nazie Mittelbau-Dora L’histoire du camp d’Ellrich, retrace la vie et la mort des détenus, mais aussi des gardiens, simples soldats de la Luftwaffe ou tortionnaires SS  Ellrich, créé en 1944, est l’un de ces camps injustement oubliés où les conditions de survie est des plus précaires, conjuguées au travail harassant et à la désorganisation des derniers mois de la guerre, la mortalité est très importante. Le rideau de fer coupa en deux le camp d’Ellrich. La frontière entre les deux Allemagnes passait au milieu de ce que fut l’Appellplatz.      Ellrich 1944-1945, Camps de la mort lente dans la nébuleuse concentrationnaire nazie,  est un ouvrage incontournable. Il y a de nombreuses références complétées de nombreux documents inèdits, de photographies d’époque,  de fresques et de témoignages. Ce ouvrage a été édité par Tirésias collection  Ces oubliés de l’histoire en … lire plus

Brousse Pierre

Né le  10.09.1909 à Villeneuve-sur-Lot (47) Pseudonyme :   Profession :  Situation familiale : Célibataire. Domicile :boulevard Voltaire à Paris Réseau maquis : Arrêté le : 1 er août 1944 par la Gestapo Prisons : Fresnes Le 10 août les cheminots parisiens entament une grève insurrectionnelle. Dans la nuit du 12 au 13, la Résistance détruit les installations de la gare de l’Est. Le 15 août 1944 au matin la SS décide de vider les prisons parisiennes et de former un convoi de déportation en gare de Pantin. Pierre Brousse est dans le convoi parti de Pantin le 15 août 1944  au soir. Le pont sur la Marne à hauteur de Nanteuil-Saacy a été détruit par un bombardement le 8 août 1944. Le train s’arrête le 16 et Pierre Brousse rejoint à pied la gare de Nanteuil-Saacy où un autre train l’ attend. Le 17 août 1944, à Dormans la Résistance essaie, sans y parvenir, de stopper le convoi. … lire plus

Wansleben

 Wansleben Les nom de code Wansleben sont « Wilhelm », « Biber II ou Beaver II,» « Mansfeld » « A6 ». C’est un Kommando du KL Buchenwald, il a été ouvert en mars 1944. Le Kommando de Wansleben est  situé à mi-chemin entre Halle et Eisleben, il est partagé en deux installations : L’une a` Neumansfeld L’autre a` Georgisschacht. Les détenus doivent d’abord creuser des galeries dans une ancienne mine de sel Cette usine souterraine abrite les machines- outil de l’entrprise d armement Christian Mansfeld GmbH. La mise en œuvre et la supervision de la construction de la tige de guidage A6 SS des avions Heinkel leur a été confiée.  Les prisonniers ont aussi travaillé sur des pièces du Junkers-Werke, des grenades et des pièces de V1 et V2 Près de 2 000 détenus y travaillent en janvier 1945.  « Le 12 avril 1945, devant l’avance des Alliés, les SS décidèrent d’évacuer le camp vers … lire plus

Peenemünde

Au début du XXe siècle, des théoriciens,fondent une nouvelle science, l’astronautique . Mais face au mythe de la fusée, il y a la réalité des victimes .     Cette  nouvelle science est à l’origine de milliers de morts qui ne sont pas souvent évoqué lors des manifestations célébrant ces avancées technologiques.   Les débuts C’est en Allemagne, pendant la République de Weimar, à la fin des années vingt, sur un terrain militaire loué par la ville de Berlin, situé à Tegel que les amateurs de fusées sont les plus nombreux et les plus actifs. En s’appuyant sur les nouveaux produits et matériaux (l’aluminium, l’oxygène liquide, etc.), ils s’efforcent, à partir de 1930, de passer à la pratique en expérimentant de petits moteurs-fusées. Mais disposant d’aucun soutien la crise économique arrête les projets de ces passionnés. Parmi eux, une figure se distingue , celle de Wernher von Braun . Au … lire plus

Wieda

Wieda,  SS Baubrigade III Situé en Basse Saxe, dans le Harz, c’est le siège de la SS Baubrigade III. Pour réalisé la ligne ferroviaire du Helmetalbahn il est décidé en mars 1944 de faire appel à des SS Baubrigade. Ces brigades de construction sont des kommandos spéciaux de détenus pour la construction de routes et de voies ferrées. C’est le lieutenant SS Karl Völkner  qui commande le camp de Wieda jusqu’en juillet 1944 en raison de son attitude « trop indulgente ». Le SS Lieutenant Behrens le remplace puis  ensuite par le SS-lieutenant Charles Merkle. Les gardes sont des soldats de la Luftwaffe. Les premiers détenus arrivent le 11 mai 1944 .Les premiers détenus sont des russes et des polonais encadrés par allemands. Ils sont rejoins le 6 juin par des français du convoi parti de Compiègne le 12 mai 1944. Le camp est constitué de bâtiments de ferme avec une cour le tout … lire plus