Kleinbodungen

camp de Kleinbodungen  photographie de René Tournemire

camp de Kleinbodungen photographie de René Tournemire

Dénomination du camp par la SS : Emmi

 

Creé le 3 octobre 1944.

Les  détenus sont  enfermés dans deux anciens entrepôts, chacun avec trois niveaux, d’une usine de potasse désaffectée. Les prisonniers principalement polonais, soviétiques, allemands et français sont  contraints de travailler pour le stockage et la réparation des fusées A4 – V2 défectueuses

Le 31 décembre 1944 ont dénombre 621 prisonniers.

un raid aérien en janvier 1945 cause quelques dommages, mais n’affecte pas l’atelier.

SS Franz Stofel- Imperial War Museum

Hauptscharführer Franz Stofel

L’ Hauptscharführer Franz Stofel, son adjoint Oberscharführer Wilhelm Doerr dirige le camp.

L’ Hauptscharführer Franz Stofel de mars 1939 à Janvier 1944 dirige un kommando de  travail à Dachau.

 

Le 4 avril, l’ Hauptscharführer Franz Stofel  décide que l’évacuation du kommando s’effectuera à pied. Les détenus effectueront entre 25 et 30km par jour. Les traînards sont abattus le long de la route. partis le 4 avrils les prisonniers arriveront à Bergen Belsen le 11.

L’ Hauptscharführer Franz Stofel a été condamné à mort  par pendaison le 17 Novembre 1945 et exécuté le 13 Décembre 1945 à la prison de Hameln.

Devant la nouvelle salle des fêtes de Kleinbodungen  qui est à l’emplacement de  l’ancien camp, un panneau mémorial a été installé  le 3 Octobre 2012.

 

Lien pour marque-pages : Permaliens.