association Championnet

L’association Championnet (AC)  est une très importante structure sportive et socio-culturelle parisienne. En 1891, l’épiscopat de Paris décide de l’implantation d’une paroisse aux Grandes Carrières. C’est un quartier défavorisé situé au nord de Paris. La nouvelle église Sainte-Geneviève est située rue Championnet d’où historiquement le nom de l’association. Elle accueille jeunes et adultes au sein d’un patronage. Avec la laïcisation de l’enseignement primaire,  ces patronages paroissiaux ont une triple vocation :  sanitaire, morale et religieuse. A travers l’ensemble de ces activités, de puissants liens d’amitié et de solidarité unissent les membres. Durant la guerre de 1914-1918, des liens réguliers sont organisés avec tous ceux qui sont éloigné du quartier des Grandes Carrières. L’abbé Bernard décide,  de créer des structures pour les gazés des tranchées et aussi pour les jeunes du quartier des Grandes Carrières touchés par la tuberculose. Les ouvriers sont durement frappés par la crise en 1930. Championnet met en place des secours tel que :  bureau … suite

Jeunesse Ouvrière Chrétienne (J.O.C.)

En 1925, le prêtre Belge Joseph Cardijn, , crée  la Jeunesse Ouvrière Chrétienne  (J.O.C. ).  C’est le père Guérin,  qui implante la Jeunesse Ouvrière Chrétienne  (J.O.C. )  en France en 1927 .   l’abbé Cardijn développe la   base de l’action jociste  « Voir, Juger, Agir »,.  Le mouvement se développe particulièrement  dans le milieu industriel et ouvrier.   les militants de  la Jeunesse Ouvrière Chrétienne  sont encourager à militer dans des syndicats. La J.O.C. pendant la seconde guerre mondiale  la JOC refuse de se plier à l’ordonnance du 28 août 1940 qui interdit les associations. Elle radicalise peu à peu son opposition au régime de Vichy. Henri Bourdais , vice-président jusqu’en 1944, s’emploie à réorganiser la Jeunesse ouvrière chrétienne (JOC). La JOC  s’oppose au « travail obligatoire » en Allemagne, système forçant de nombreux jeunes ouvriers à quitter leur pays pour travailler dans les usines allemandes. Le mouvement aide  les réfractaires au nazisme. Elle cache des enfants juifs et … suite

BÉRINI Marcel, Robert

Né le        11/11/1903 à Le Puid (88)     Pseudonyme : Profession :cafetier Situation familiale :Marié – 1 enfant Domicile : Réseau maquis : Val-de-Senones  Arrêté le :  9 août 1944 à Senones  Prisons :locaux de la Gestapo de Saint-Dié,  prison de la Vierge, à Épinal,Nancy Charles III Le 1er septembre, Berini Marcel est déporté au camp de Natzweiler-Struthof où il devient le matricule 26431.   parcours : Témoignage : média : honneurs : Sources : Journal Officiel : parcours : Le 6 septembre, Berini Marcel est à Dachau avec le matricule 101650. le 22 octobre, Berini Marcel est transféré à Neuengamme,  matricule,  62470, puis il est envoyé au camp de Gross Rosen, jusqu’à l’évacuation de ce dernier, le 8 février 1945. Le 11 févier,Berini Marcel arrive à Nordhausen, en Thuringe, et rejoint le camp de Mittelbau-Dora, matricule 110218. Marcel Bérini est déclaré décédé le 1er mars 1945. Témoignage : Marcel, Robert Bérini est né le 11 novembre 1903 au Puid, dans les Vosges. Il est … suite

PELICHET Marius

Né le     24/09/1924   à    Le Havre (76)            Pseudonyme : Profession : Situation familiale : Domicile : Réseau maquis :  Arrêté le :  Prisons : Il est dans le convoi parti de  Pantin le 15 août 1944  pour Buchenwald où il a le matricule 77329.   parcours : Témoignage : média : honneurs : Sources : Journal Officiel : parcours : PELICHET Marius est transféré à Harzungen (Hans) , il passe par Dora mais  il est   envoyé rapidement  à Ellrich  affaiblit il est transféré à Nordhausen par le convoi du 6 mars 1945 à la Boelcke kaserne. Il est déclaré décédé à la Boelcke Kaserne le  07 mars 1945 Témoignage :     média :   honneurs : Sources : archives Amicale Dora Ellrich, Livre Mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation. Livre des morts du camp de Dora Mittelbau Cette notice biographique doit être considérée comme un document provisoire fondé sur les archives et témoignages connus à ce jour. Vous êtes invité à … suite

SANCHIDRIAN Georges

Né le                   11/09/1905  à Oran (ALG) Pseudonyme : Collin Profession : Ingénieur en chef PTT – Chef du services des transmissions coloniales Situation familiale : Marié Domicile : 52 rue de Londres Paris Réseau maquis :  France Combattante – GALLIA-DARIUS  Arrêté le : 8 juillet 1944 à Garches  Prisons : Fresnes Il est dans le convoi parti de Pantin le 15 août 1944pour Buchenwald où il a le matricule76840   parcours : Témoignage : média : honneurs : Sources : Journal Officiel : parcours : transféré à Dora le 3 septembre 1944 à ellrich le 9 septembre 1944 affecté au block 4 Devant l’avance des armées alliées il est évacué dans le convoi du 5 avril dirigé vers Heinckel il serait décédé vers le 10 avril le témoin du décés est  Gustave Colzy (43220). Il aurait été inhumé au cimetiére de Segeletz le 14 avril 1945 (information non vérifiée) Témoignage :   Témoignages sur M. Sanchidrian par Jacques GRANDCOIN. « A côté de moi dans … suite

livre: « Témoins et témoignages », livre du colloque de décembre 2012 par la FMD

TÉMOINS ET TÉMOIGNAGES Figures et objets dans l’histoire du XXème siècle Charles Heimberg, Frédéric Rousseau, Yannis Thanassekos Sous la direction de : Charles Heimberg, Frédéric Rousseau et Yannis Thanassekos . Edition l’Harmattan Chemins de la Mémoire Ce travail collectif se propose d’explorer la place et le rôle du témoin et du témoignage dans les domaines de l’éducation, de la recherche historique, de l’historiographie et de la construction d’une mémoire sociale. Désirant mettre un terme à la controverse entre historiens et mémorialistes, cet ouvrage reconsidère leur importance dans le travail scientifique et le récit historique. Les disciplines rassemblées dans ce livre attestent que la figure du témoin et l’usage du témoignage s’imposent dans toutes les couches de la société et de l’espace public.   Témoins et témoignages Figures et objets dans l’histoire du XXe siècle Textes rassemblés et présentés par Arnaud Boulligny Chemins de la Mémoire – Série XXe siècle TABLE DES MATIÈRES Introduction:  Frédéric … suite

BOUDON Paul

Né le         17/11/1907 à  Brioude (43)          Pseudonyme : Profession :Vétérinaire Situation familiale :marié – 2 enfants (nés en 1936 et 1939) Domicile : Réseau maquis :  Arrêté le : 22 septembre 1942  Prisons :Pré Pigeon d’Angers , Compiègne Royalieu (matricule 14 382) Il est dans le convoi parti de Compiègne  le 16 septembre 1943 pour Buchenwald où il a le matricule 21049   parcours : Témoignage : média : honneurs : Sources : Journal Officiel : parcours : Il est transféré à Dora Il est évacué à Ravensbrück Il est libéré le 30/04/1945 Après son retour il aura deux autres enfants. Il reprendra ses activités professionnelle et deviendra : – Maire de  Noyant sous étiquette UNR de 1953 à 1965 – Conseiller Général canton  Noyant  de 1945 à 1970 – Député  du Maine-et-Loire –  du 22 /04/1971 – au  2/4/1978 Il  décéde le     20 novembre 1988 à la Fléche (72)   Témoignage : média :   honneurs : Sources : archives familiales … suite