ARCAMBAL Léon

  • par

Arcambal Léon  matricule 77095

aucun portrait pour  ce détenu - nous contacter.

aucun portrait pour ce détenu.

Né le  07.10.1903  à  Bourron-Marlotte (77)

Profession : Barman

Situation familiale : Marié

Domicile : rue de Dantzig Paris

Réseau – maquis : Vermillon

Arrêté le : 8 juillet 1944 à Paris

Prisons et camps d’internement: Fresnes

Il est dans le convoi parti de Pantin le    15 août 1944 pour Buchenwald  où il a le matricule 77095

[tab: parcours]

Il est transféré à Dora le 3 septembre 1944 puis à Ellrich le 9 septembre 1944

Il est évacué sur Nordhausen par le convoi du 3 mars 1945

 

Il est déclaré disparu

 

[tab:Témoignage]

 [tab:honneurs]

[tab:Sources]

archives Amicale Dora Ellrich,

Livre Mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation.

[tab:Journal Officiel]

 

11 mars 1988 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE page 03261

 

SECRÉTARIAT D’ÉTAT AUX ANCIENS COMBATTANTS

Arrêté du 3 février 1988 relatif à l’apposition de la mention « Mort en déportation » sur les actes de décès

NOR : ACVP8820007A

Par arrêté du secrétaire d’État aux anciens combattants en date du 3 février 1988, il est décidé d’apposer la mention « Mort en déportation » sur les actes de décès de :

Arcambal (Léon, René), né le 7 octobre 1903 à Bourron-Marlotte (Seine-et-Marne), décédé le 9 mars 1945 à Nordhausen (Allemagne)

S

Étiquettes: