Les sigles et abréviations de la seconde guerre mondiale sont nombreux. Nous espérons que rendre un sens à une abréviation ou à un sigle obscurs vous permettra de mieux comprendre les documents de ce site.

 

AJ : Armée juive ou Forces armées juives (devenues OJC)

AEAR : Association des Ecrivains et Artistes révolu-tionnaires

AEF : Afrique équatoriale française
AGE: groupement clandestin de guérilleros espagnols
AMGOT: administration militaire alliée des territoires occupés
AOF : Afrique occidentale française
AS: armée secrète

BBC : British Broadcasting Corporation (radio publique britannique)
BIP: bureau clandestin d’information et de la presse
BCRA: bureau central de renseignements et d’action
BOA: bureau des opérations aériennes

CAD : Comité d’Action conte la Déportation
CADI : Comité d’Action et de Défense des Immigrés
CADJJ : Comité d’Action et de Défense de la Jeunesse juive
CAFO : Centrale des Organisations ouvrières et populaires juives
CALPO : Comité de l’Allemagne libre pour l’Ouest (antinazis allemands et autrichiens en France)
CDJC : Centre de Documentation juive contemporaine (créé à Grenoble en 1943).
CDL: comité départemental de libération
CDLL : «Ceux de la Libération»
CDLR : «Ceux de la Résistance»
CFL : Corps francs de la Libération (regroupement de l’AS et des maquis des MUR en mai 1944)
CFLN: comité français de libération nationale
CFTC: confédération française des travailleurs chrétiens
CGD : Comité général juif uni de Défense (dit aussi Comité général de Défense des Juifs de France)
CGQJ : Commissariat général aux Questions juives (organisme de l’Etat français)
CGT : Confédération général du Travail
CIMADE : Comité inter-mouvements d’Aide aux Evacués
COJASOR : Comité juif d’Assistance.
CLL : Comité local de libération (destinés à remplacer les conseils municipaux à la Libération)
CGT: confédération générale du travail
CID: centre d’information et de documentation
CND: confrérie Notre-dame
CNR: conseil national de la Résistance
CNCVR: confédération nationale des combattants volontaires de la Résistance
COMAC: comité d’action militaire
CPL : Comité parisien de Libération (créé en 1943, dirigé par André Tollet)
CRIF : Conseil représentatif des Israélites de France
CUDEF : Comité d’Unité et de Défense (devenu CGD).

DB: division blindée
DF: défense de la France
DI: division d’infanterie

EIF : Eclaireurs israélites de France

FAFL: forces aériennes française libres
FFC: forces françaises combattantes
FFI: forces françaises de l’intérieur
FFL: forces françaises libres
FN: front national de lutte pour la libération et l’indépendance de la France
( bien plus tard un parti nationaliste, d’extrême droite, s’appropriera les même initiales « F.N. » . Ces deux mouvements sont entièrement opposés dans leurs buts ).
FNJ : Front national juif
FNFL: forces navales françaises libres
FPJ : Front patriotique de la Jeunesse (organisation de masse des JC, liée au FN)
FSGT : Fédération sportive et gymnique du Travail (proche de la CGT et du PCF
FTPF: francs-tireurs et partisans français
FTP-MOI : Francs-tireurs et Partisans de la Main d’OEuvre immigrée
FUJ: forces unies de la jeunesse organisation de jeunesse des MUR, puis du MLN)
FUJP : Forces unies (ou Front uni) de la Jeunesse patriotique

Gestapo : Geheime Staatspolizei (police politique de l’Allemagne nazie, dépendante du Sipo-SD)
GF : Groupes francs (groupes paramilitaires du mouvement Combat puis de l’AS)
GMO : Groupes mobiles d’Opération (désigne les maquis de l’AS)
GMR : Groupes mobiles de Réserve (force de maintien de l’ordre de l’Etat français)
GPRF : Gouvernement provisoire de la République française (issu du CFLN et dirigé par de Gaulle)
GR : Groupes de combat de l’UJRE.
GTE : Groupements de Travailleurs étrangers (regroupements des travailleurs immigrés en camps
et chantiers, créés par l’Etat français, surtout dans l’industrie forestière et dans l’agriculture)

IS: intelligence service (services secrets britanniques)
JAC : Jeunesse agricole catholique
JC : Jeunesses communistes (organisation de jeunes du PCF)
JCJ : Jeunesses communistes juives.
JJR : Jeunesse juive de la Résistance (Paris)
JEC : Jeunesse étudiante chrétienne
JFOM : Jeunes de France et d’Outre-Mer
JNP : Jeunesses nationales et populaires (organisation de jeunes du RNP)
JOC : Jeunesse ouvrière chrétienne
JOFTA : Jeunes ouvriers français travaillant en Allemagne
«Joint » : American Joint Distribution Committee (organisation philanthropique américaine).
JPF : Jeunesses populaires françaises (organisation de jeunes du PPF)

LICA : Ligue internationale contre l’Antisémitisme
LVF : Légion des Volontaires français contre le Bolchevisme
(organisation des volontaires français dans l’armée allemande)

MAR : Mouvement anti-raciste
MJS : Mouvement de la Jeunesse sioniste.
MLN : Mouvement de Libération nationale (regroupement des Mouvements)
MNCR : Mouvement national contre le Racisme
MNPGD : Mouvement national des Prisonniers de Guerre et Déportés
MOI : Main d’OEuvre immigrée (section immigrée du PCF)
MP : Milice patriotique.
MPJ : Milice patriotique juive
MSR : Mouvement social révolutionnaire (parti collaborationniste, dirigé par Eugène Deloncle)
MUR : Mouvements unis de Résistance ou Mouvements de la Résistance unie
(regroupement de mouvements Combat, Libération-Sud et Franc-Tireur)

NAP: noyautage des administrations publiques
NN : Nuit et Brouillard 
NSDAP
: national sozialistische deutsche arbeiter partei, parti national-socialiste des travailleurs,parti nazi

OCM : Organisation civile et militaire
OCMJ : Organisation civile et militaire de la Jeunesse
OJC : Organisation juive de Combat
OS : Organisation spéciale (organisation paramilitaire liée au PCF, à l’origine des FTP)
OSS : Office of Strategic Services (services spéciaux américains)
ORA : Organisation de Résistance de l’Armée
OSE : Oeuvre de Secours aux Enfants
OS-MOI : Organisation Spéciale de la Main d’OEuvre immigrée
PCF : Parti communiste français
PG : Prisonnier de Guerre.
POWN : Polska Organizacja Walkio Niepdleglose (organisation polonaise de lutte pour l’indépendance)
PPF : Parti populaire français (parti collaborationniste, dirigé par Jacques Doriot)
PSF : Parti social français (Parti collaborationniste, dirigé par de La Rocque).
RAF : Royal Air Force (aviation militaire britannique)
RNP : Rassemblement national populaire (parti collaborationniste, dirigé par Marcel Déat)
S.A.: Sturmabteilung, section d’assaut, « les chemises brunes ». Jouent un rôle d’intimidation et de terreur lors de l’installation du régime nazi puis perdent leur rôle au profit des S.S.
SECTION F: section britannique d’action en France
SECTION RF: section britannique de liaison avec le B.C.R.A.
SAP : Service des Atterrissages et des Parachutages
SAS : Special Air Service (commando parachutiste britannique chargé de missions spéciales,
notamment d’aider la Résistance en France)
SCT : Service du Contrôle technique (service de censure postale et d’écoute téléphonique de l’Etat
français)
SFIC : Section française de l’Internationale communiste (Parti communiste français ou PCF)
SFIO : Section française de l’Internationale ouvrière (Parti socialiste)
Sipo-SD : Sicherheitspolizei und Sicherheitsdienst (Police de sécurité et service de sécurité de la SS,
en charge de la répression en Allemagne nazie et dans les territoires occupés).
SNI : Syndicat national des Instituteurs
SNM : Service national Maquis (organisation fondée par les MUR en avril 1943 pour promouvoir
et coordonner la création des maquis en complément de l’AS)
SOE : Special Operation Executive (service britannique des opérations spéciales, lié à l’IS, à l’origine
de nombreux réseaux en France, tels les réseaux Bückmaster)
SOL : Service d’Ordre légionnaire (service d’ordre de la Légion des Combattants,
créée par l’Etat français, à l’origine de la Milice)
SS: Schutzstaffel, organisation paramilitaire et policière chargée avec la gestapo de la surveillance des territoires occupés et de la gestion des camps de concentration et d’extermination
SSJ : Service Social des Jeunes.
SSR : Service de Santé de la Résistance (constitué au niveau local et national au sein
des MUR à partir de 1943)
STO : Service du Travail obligatoire

TA : Travail allemand (organisation de diffusion de la presse résistante et de démoralisation
parmi les soldats de la Wehrmacht, lié au PCF)
TSF: télégraphie ou téléphonie sans fil

UNE: union nationale espagnole
UFF : Union des Femmes françaises (organisation née au milieu 1944, adhérente au FN)
UFJ : Union des Femmes juives (section féminine de l’UJRE)
UGIF : Union générale des Israélites de France (contrôlée par l’Etat français)
UJJ : Union de la Jeunesse juive
UJFF : Union des Jeunes Filles de France
UJFP : Union des Jeunes Filles patriotes (adhérente aux FUJP)
UJRE : Union des Juifs pour la Résistance et l’Entraide (succède à l’organisation « Solidarité »)
UJRF : Union de la Jeunesse républicaine de France
UNEF : Union nationale des Etudiants de France
USJF : Union des Sociétés juives de France.
VO : La Vie ouvrière (publication de la CGT